Revue de presse du 24 au 30 juin 2019

Revue de presse du 24 au 30 juin 2019

Rédigé le 02/07/2019

Référendum ADP : le gouvernement empêche le décompte quotidien des signatures

Impossible de savoir avec précision combien de signatures ont été apportées à la pétition contre la privatisation du groupe Aéroports de Paris, alors que 4,7 millions de soutiens sont nécessaires pour qu’un référendum soit organisé. Aucun compteur en temps réel ne figure sur le site mis en place par le gouvernement pour recueillir les signatures. Les tentatives de comptage automatique sont contrecarrées par le site, et seules de laborieuses approches manuelles permettent d’estimer le nombre de signataires.

Source : l’Express (26 juin)

Formulaire compliqué, bugs, difficulté de compter les signataires : Macron a vraiment peur de cette initiative référendaire ! La raison se comprend aisément : la vente des bijoux de la France est demandée par les GOPÉ, dans le but de faire des recettes exceptionnelles pour la désendetter… au risque de sacrifier l’avenir de notre pays. Et donc, si les 4 millions de signatures étaient collectées, Macron se retrouverait pris entre le marteau et l’enclume, c’est-à-dire entre la volonté du peuple et celle de Bruxelles, ce qui poserait de facto la question de la libération de la France de l’UE. Citoyens : signons et diffusons !

France

Aéronautique : un industriel français historique bientôt racheté par les Américains ?

Le fonds d’investissement américain Searchlight, qui détient déjà 26 % du capital de l’équipementier aéronautique français Latécoère, souhaite se l’offrir entièrement par l’intermédiaire d’une OPA.

Source : Capital (29 juin)

D’autres avaient déjà essayé de protéger nos fleurons des OPA, et, comme Dominique de Villepin avec Arcelor, s’étaient fait reprendre par la Commission européenne. Cette dernière ne jure que par la libre concurrence, et l’article 63 du TFUE interdit de manière catégorique tout contrôle des flux de capitaux.

(Rémy Gabalda – AFP)



Cédric O prône un Conseil de l’ordre des journalistes 

Le secrétaire d’État au Numérique, Cédric O, invite les journalistes à s’organiser pour lutter contre les fausses nouvelles et la désinformation, faute de quoi c’est l’État qui s’en chargera.

Source : Boursorama (25 juin)

En marche… vers la censure !

Réduction de la dette : Macron a-t-il renoncé ?

La Cour des comptes s’alarme de la fragilité de la réduction du déficit d’ici à 2022. Si l’objectif fixé d’arriver à 3,1 % de déficit cette année semble relativement atteignable, il n’en va pas de même pour la suite. Le chapitre consacré à la trajectoire budgétaire de 2020 à 2022 est particulièrement alarmant.

Source : le Point (25 juin)

Comme à l’accoutumée, les prévisions se révèlent ne pas être des prédictions, car l’endettement de la France ne diminue pas. Avec l’évasion fiscale massive permise par l’article 63 du TFUE, vouloir réduire les déficits, c’est vouloir transformer un cercle en carré.

Est-ce que les professeurs devront suivre des formations pendant les vacances ?

Les syndicats enseignants s’opposent à un projet de décret instaurant une allocation pour les enseignants qui suivraient une formation à caractère obligatoire pendant les vacances.

Source : Libération (24 juin)

Il en va toujours de la même rengaine : attaquer les professeurs qui auraient un nombre d’heures trop faible. Il vaudrait mieux revaloriser le métier de professeur par des augmentations de salaire qui sont malheureusement incompatibles avec l’austérité impliquée par notre appartenance à l’UE.

Le gouvernement travaille sur une vignette pour les poids lourds en transit

Le ministre de la Transition écologique et solidaire, François de Rugy, est revenu sur les vignettes pour poids lourds ce lundi matin au micro de Jean-Jacques Bourdin, sur RMC.

Source : le Figaro (24 juin)

Il y a un os : l’Allemagne s’est fait condamner par la Cour de justice de l’Union européenne la semaine dernière pour un projet identique qui avait été adopté il y a quelques années. François de Rugy est un écologiste de pacotille, car vouloir le maintien dans l’UE est fondamentalement incompatible avec la défense des circuits courts. Au contraire, l’UE est l’instrument d’un libre-échange mondialisé et donc hyper polluant.

L’appel téléphonique de Trump à Macron comme déclencheur du sauvetage des otages au Bénin

Selon les révélations de Georges Malbrunot, le président américain aurait alerté son homologue français dans la nuit du 9 au 10 mai, et aurait ainsi déclenché l’opération décidée par Paris, sans préciser qu’une otage appartenait à la CIA.

Source : RT France (28 juin)

Morts pour la France ou morts pour la CIA ? Et si on se libérait de l’OTAN ?

France – Services publics sacrifiés

Canicule : l’hôpital de La Rochelle appelle les soignants retraités à la rescousse

Face au manque de personnel et de lits pour accueillir les patients liés à la canicule, le directeur du groupe hospitalier La Rochelle- Ré-Aunis (Charente-Maritime) ne sait plus bien comment gérer l’afflux de patients dans son établissement. Au point de lancer un appel inédit à la mobilisation des personnels qualifiés, « et même aux retraités » !

Source : le Parisien (28 juin)

Le système de santé français donne des signes d’agonie : combien de temps encore les Français vont-ils accepter ce massacre ? Année après année, les GOPÉ demandent de couper dans le budget de fonctionnement de l’État. UE ou santé, il faut choisir.

« Euthanasiez-vous si les postes ne vous conviennent pas », lâche la DRH à des profs au lycée Jean-Moulin de Béziers

Des enseignants se disent outrés après les propos déplacés tenus par le rectorat de l’académie de Montpellier. Lors d’une réunion au lycée Jean-Moulin de Béziers, la DRH leur a conseillé de penser à l’euthanasie si les reconversions proposées ne leur convenaient pas. Un humour déplacé, surtout ici.

Source : France bleu (26 juin)

Le malaise est de plus en plus grand parmi le personnel de l’Éducation nationale, et les pouvoirs publics ne manifestent que de l’indifférence, comme le montre cet article ou la vague de témoignages #PasDeVague relayés sur Twitter il y a quelques mois. À cela s’ajoutent de profondes mutations de l’Éducation nationale qui déstabilisent l’institution, comme cela a été décrit par l’UPR dans deux dossiers complets ; lire ici et ici.

Les syndicalistes de la SNCF sous pression : « Autant de licenciements, ce n’était jamais arrivé »

Mercredi 26 juin, Éric Bezou, chef de quai à Mantes-la-Jolie et délégué syndical à Sud rail, est convoqué en vue de son licenciement. Comme lui, plusieurs militants syndicaux sont visés par des procédures disciplinaires un an après la « bataille du rail ».

Source : les Inrocks (24 juin)

La direction de la SNCF a choisi de licencier les syndicalistes qui ont contesté le plus vigoureusement la dernière réforme. L’action syndicale est en train de devenir impossible dans notre pays.

Comment l’assurance maladie veut faire 2 milliards d’euros d’économies en 2020

Dans son rapport annuel publié ce jeudi, l’assurance maladie apporte sa contribution à la construction du budget de la Sécurité sociale pour 2020. Pour la troisième année d’affilée, les économies envisagées avoisinent 2 milliards d’euros, sans compter la baisse du remboursement de certains médicaments.

Source : les Échos (27 juin)

À force d’économies, le système de la Sécurité sociale va devenir inefficace, et de plus en plus de foyers se sentiront obligés, s’ils en ont les moyens, de se tourner vers des mutuelles privées. C’est une attaque directe contre le programme du Conseil national de la Résistance d’après-guerre, qui voulait garantir un même service public pour tous les Français, à commencer par la santé.

Des ponts dangereux, « usés jusqu’à la corde », à Grenoble et dans l’Ain, selon un rapport du Sénat

Un pont sur dix serait dans un état dangereux : c’est l’une des conclusions du rapport « Sécurité des ponts, éviter un drame », rédigé par une dizaine de sénateurs qui ont lancé cette vaste enquête après la catastrophe du pont de Gênes le 14 août 2018. En France, « au moins 25 000 ponts sont en mauvais état structurel et posent des problèmes de sécurité et de disponibilité pour les usagers », écrivent-ils. Près de 20 % des ponts de petites communes en France (soit plus de 16 000 ponts) présenteraient aujourd’hui « une structure altérée ou gravement altérée », selon le rapport.

Source : France 3 (27 juin)

Ce n’est pas faute pour l’UPR d’insister encore et encore sur ce sujet. Faut-il en France un drame équivalent à celui du pont de Gênes pour que l’on comprenne les conséquences de l’austérité imposée par l’UE sur nos infrastructures et donc sur la sécurité de la population ?

Le pont de Vernaison (Rhône) enjambe le fleuve depuis 1959. (A. Henry – France 3 Rhône-Alpes)

EDF : vers davantage de nucléaire pour la concurrence, le prix monterait

Le gouvernement projette de relever de 50 % le plafond de production d’électricité d’origine nucléaire qu’EDF doit céder à ses concurrents.

Source : les Échos (24 juin)

« Delenda est Carthago » (« il faut détruire Carthage »), clamait Caton l’Ancien au Sénat de Rome. Il faut détruire EDF : telle est la politique imposée par les traités européens (art. 106 du TFUE). En conséquence, le consommateur français paiera la facture.

France – Démantèlement de la nation

L’Assemblée nationale approuve la loi Alsace par 441 voix pour, 30 contre

Après une quinzaine d’heures de débats lundi et mardi, l’Assemblée nationale a approuvé ce mercredi 26 juin le projet de loi relatif aux compétences de la Collectivité européenne d’Alsace.

Source : l’Alsace (27 juin)

Les députés ont donc choisi de soutenir cette loi qui introduit pour cette collectivité européenne d’Alsace des compétences de « coopération transfrontalière ». C’est un cheval de Troie pour conduire au démantèlement de l’unité nationale, avec une Alsace qui ne dépendrait plus de Paris mais de Bruxelles.

Défense de la langue française : 100 signatures pour refuser la dictature du tout-anglais

Dans une tribune au Parisien-Aujourd’hui en France, le collectif Langue française et cent signataires des cinq continents appellent Emmanuel Macron à protéger la langue française.

Source : le Parisien (20 juin)

Il suffirait d’une volonté politique tout simplement. Faire respecter la Constitution et appliquer strictement la loi Toubon, qui a essayé de freiner la dérive enregistrée. Mais Macron n’est pas là pour sauvegarder ou conserver la France : il est là pour la soumettre et la détruire.

« Il y va de notre identité nationale et de l’avenir de la francophonie », affirme le collectif. (LP)



Projet de décret sur les sites classés : un grave danger pour le patrimoine et l’environnement

Le projet de décret sur les sites classés qui prévoit de transférer aux préfets ce qui était jusqu’alors du domaine du ministère de l’Environnement est typique du double langage du gouvernement. « Le texte, au motif avancé de simplifier la procédure, conduira dans de nombreux cas à la destruction des sites, et retirera tout sens à la protection. »

Source : la Tribune de l’art (24 juin)

Tout est à vendre. Il suffit de se pencher sur le cas de la Grèce pour comprendre dans quelle direction la Commission européenne souhaite conduire la France.

Europe

Climat : une décision européenne d’envergure bloquée par la Pologne

Lors du Conseil européen, jeudi, 24 États ont soutenu la stratégie de la Commission européenne pour une réduction à zéro émission nette d’ici à 2050. Seuls quatre pays ont bloqué, la Pologne en tête.

Source : Libération (21 juin)

L’UE est et restera un assemblage de pays aux intérêts divergents. « On ne fait pas d’omelette avec des œufs durs », disait Charles de Gaulle.

Malgré la destruction de l’Amazonie, les dirigeants européens négocient un traité commercial avec le Brésil

Les discussions entre l’Union européenne et les pays du Mercosur (Brésil, Argentine, Uruguay, Paraguay), ouvertes il y a vingt ans, pourraient aboutir cette semaine à un vaste accord de libre-échange. Emmanuel Macron affirmait, le 11 juin, lors de la conférence annuelle de l’Organisation internationale du travail, ne plus vouloir « d’accords commerciaux internationaux qui alimentent le dumping social et environnemental ».

Source : Basta ! (25 juin)

Le double discours tenu par le gouvernement français saute désormais aux yeux de tous. L’Union européenne fera ce qu’elle voudra. Sur ce scandale annoncé, on lira les critiques que François Asselineau adresse aux responsables syndicaux agricoles.

OTAN : les Européens dépensent plus pour leur défense

Les alliés européens des États-Unis consacrent 1,58 % de leur PIB à leur défense, soit un net progrès par rapport à 2016. L’Allemagne reste à la traîne, avec un retard croissant de ses dépenses d’équipement. Avec le dossier iranien et la fin en vue du traité sur les forces nucléaires intermédiaires, l’alliance transatlantique est fragilisée malgré cet effort financier.

Source : les Échos (26 juin)

Trump avait tapé du poing sur la table afin que les pays européens augmentent leur contribution à l’OTAN. Mise à part l’Allemagne, ils se sont donc exécutés en bons vassaux.

Imposante manifestation à Prague contre le Premier ministre Babis

Quelque 250 000 personnes sont descendues dimanche dans les rues de la capitale tchèque pour dénoncer la corruption du chef du gouvernement. C’est le plus important rassemblement dans ce pays depuis la chute du communisme en 1989.

Source : le Figaro (23 juin)

Les manifestants dénoncent la corruption du Premier ministre Andrej Babis, fondateur du géant de l’agroalimentaire Agrofert, mis en examen dans une affaire de détournement présumé de 2 millions d’euros de fonds européens. L’Union européenne et sa dérive mafieuse, au détriment des contribuables français !

Une femme brandit le drapeau de la République tchèque à Prague. (Michal Cizek – AFP)



Russie

L’embargo sur les produits européens (alimentaires) prolongé jusque fin 2020

Vladimir Poutine a signé lundi un décret prolongeant l’interdiction des importations en Russie de produits alimentaires européens jusqu’à la fin de 2020.

Source : la Tribune (24 juin)

Conséquence logique de l’appartenance de la France à l’OTAN dans le cadre des traités européens : l’agriculture française subit des conséquences liées à la géopolitique.

L’OTAN demande à la Russie de détruire son nouveau missile nucléaire

L’OTAN exige de la Russie qu’elle détruise son nouveau missile nucléaire Novator 9M729, construit en violation du traité sur les armes nucléaires intermédiaires. Un Conseil des ministres de la Défense de l’OTAN doit se réunir mercredi pour envisager des sanctions en cas de refus.

Source : Ouest-France (25 juin)

Sans rire ?

Le secrétaire général de l’OTAN, Jens Stoltenberg. (Joshua Roberts – Reuters)

Asie

Géorgie : des milliers de personnes tentent d’envahir le Parlement, au moins 70 blessés

Plus de 10 000 personnes se sont rassemblées pour demander la démission du président de l’Assemblée, qui avait invité un député russe à s’exprimer.

Source : 20 Minutes (21 juin)

Mouvement authentiquement démocratique ou « révolution de couleur » bénéficiant d’appuis étrangers ? La Géorgie est au cœur des tentatives de déstabilisation dirigées contre la Russie depuis la chute de l’Union soviétique : révolte « des roses » en 2004, guerre de 2008, alternance démocratique de 2012, candidature actuelle à l’Union européenne et à l’OTAN.

Affrontements devant le Parlement en Géorgie, le 20 juin 2019. (Reuters, capture vidéo)

Vers un accord de libre-échange avec Pékin avant fin 2019

Les dirigeants de l’Association des nations d’Asie du Sud-Est (ASEAN), réunis en sommet ce week-end à Bangkok, ont avancé sur un projet d’accord de libre-échange promu par Pékin, qui associerait seize États de la région Asie-Pacifique, et ambitionnent de le boucler fin 2019.

Source : le Figaro (23 juin)

La Chine accroît son influence.

La Chine bloque les importations de viande canadienne

Dans une déclaration publiée sur son site Internet, l’ambassade explique que la décision a été prise parce que près de 200 faux certificats sanitaires de vétérinaires auraient été identifiés dans des produits de porc importés en Chine. De plus, un produit interdit aurait été trouvé dans la viande.

Source : la Presse (25 juin)

De beaux jours en perspective pour les éleveurs et les consommateurs français ! Le président français a d’ailleurs demandé que l’accord de libre-échange avec le Canada soit ratifié le plus vite possible par le Parlement français.

Monde

La candidate de la France et de l’UE battue par un Chinois à la tête de la FAO

La diplomatie chinoise vient de remporter une victoire symbolique. Pour la première fois en soixante-quatorze ans, elle est parvenue à imposer un des siens à la tête de l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO).

Source : RT France (24 juin)

Le candidat chinois l’a emporté par 108 voix contre 71 pour la candidate française appuyée par l’Union européenne. La Chine voit sa diplomatie d’influence récompensée, tandis que la France, notamment par sa politique extérieure désastreuse, perd peu à peu de son importance.

Qu Dongyu après son élection au poste de directeur général, le 23 juin à Rome, en Italie. (AFP)

Un parfum de cocaïne autour de Jair Bolsonaro

Une importante saisie de drogue a été réalisée sur un membre de la délégation accompagnant le président brésilien au G20 d’Osaka. De quoi écorner encore davantage l’image du chef de l’État et, dans son sillage, celle de l’armée présentée comme un modèle de vertu.

Source : le Temps (27 juin)

Pendant que Lula reste en prison, la cote de popularité de Bolsonaro, suite à différents scandales, a perdu de 5 à 10 points, selon les sondages, après seulement six mois au pouvoir. Sur la scène internationale, il est de plus en plus discrédité, notamment du fait de son alignement sur la politique extérieure des États-Unis d’Amérique.

Divers

Iran – Parlement européen – Brexit – Manuel Valls – Services publics : entretien d’actualité no 77

Quels sont les risques de l’actuelle crise du golfe Persique ? Que faut-il penser du nouveau Parlement européen et de la place qu’ont les Allemands dans les institutions de l’Union ? Où en est le Brexit ? Manuel Valls sera-t-il ministre des Affaires étrangères de l’Espagne ? Pourquoi tous les services publics se détériorent-ils en France ? 

Source : UPR (27 juin)

Libra : une menace pour la souveraineté numérique selon le Sénat

La commission d’enquête sur la souveraineté numérique s’inquiète du lancement de Libra, cryptomonnaie que Facebook prévoit de lancer. Elle pointe les menaces pour les États de l’UE.

Source : Silicon (21 juin)

Quel pouvoir reste-t-il aux États ? La mondialisation est une politique qui les dépossède systématiquement de leurs prérogatives. Dans le monde occidental, en particulier, les États ne disposent plus de leur souveraineté monétaire, dans la mesure où les banques centrales sont indépendantes.



Vos retours et propositions d’articles sont les bienvenus sur selection_infos@upr.fr.

Pour changer les choses, nous vous invitons également à partager massivement cette revue de presse ! Vous pouvez recevoir chaque semaine le courriel prêt à diffuser sur simple demande à selection_infos@upr.fr.

Enfin, vos dons sont très importants pour permettre à l’UPR de continuer à vous fournir encore et toujours du contenu de qualité.

Coordination de la revue de presse : David Pauchet

Rédacteurs : Antoine Carthago, Maxime Forner, Thierry Lacour, Gilles Marceau, David Pauchet

Relecture : équipe de relecture

Validation finale : François Asselineau

Débit faible ou difficultés pour visionner sur Youtube ? Vous pouvez télécharger les conférences de l’UPR à partir du site d’un militant sur : http://www.upr.world/Asselineau.html. Quant aux derniers entretiens d’actualité, ils sont téléchargeables à cette adresse : http://www.upr1.pw.